L’agenda sportif de cette fin de semaine

Basket-ball : 
Ce samedi à partir de 13h au gymnase Jacques Anquetil le basket-ball versus Comité du Rhône et de la Métropole de Lyon organise cinq finales jeunes et moins jeunes.
Trois de ces rencontres concernent les adhérents de l’ALVP basket. 
À 14h30, les U13 Filles (D3F) de Christia Liméry seront opposées aux Griffons du TAC ; à 16h15 les U15M (D2M) d’Ulrich Guembhyt rencontrent ceux de Vaulx-en-Velin ou de la CRO et enfin à 18h15, les U20M (Région) de Julien Claret seront opposés à ceux de l’ALMR.
Il va y avoir du sport.
Deux autres finales U13M et seniors féminines concernant d’autres clubs extérieurs  sont au programme.

Les U13F de l’ALVP Basket Photo : © ALVP Basket
Les U15 M de l’ALVP – Photo : © ALVP Basket
Les U20 M de l’ALVP – Photo : © ALVP Basket

Handball : 
Ce samedi à 20h au gymnase Tola-Vologe, le VHB, le leader invaincu et nouveau promu en N1 reçoit l’Entente Beaujolais lors d’un derby qui s’avère sur le papier déséquilibré. Mais Vénissieux Handball est à la poursuite d’une finale du Championnat de France N2 et l’équipe caladoise joue son maintien en N2. D’où l’enjeu de ce derby !
Actuellement il reste trois rencontres à jouer. Vénissieux compte 19 victoires pour 19 matchs disputés soit  57 points sur 57possibles. 
Son opposant direct est l’équipe normande Vernon-Saint-Marcel qui affiche 56 points sur 57.
La finale du championnat de France N2 masculin en mode crise sanitaire aura lieu le samedi 4 juin au Palais des sports de Créteil. Elle opposera le vainqueur des poules N2 (Venissieux ou Vernon Saint Marcel )  à une équipe ultra marine.
Cette dernière sera désignée lors d’un tournoi qui commence le 30 mai à la maison du Handball à Créteil entre les représentants de la Réunion, Martinique, Mayotte, Guadeloupe…
En lever de rideau de cette rencontre l’équipe réserve rencontre Montbelliard afin d’acter son maintien en N3.

Para-karaté : 
Ce samedi 30 avril a partir de 10h, au Gymnase Alain Colas, se déroulera la deuxième édition de l’open régional para-karaté. Une compétition dont la logistique est assurée par le club local : Sen No Sen Karaté Vénissieux.

Cyclisme : 
Ce dimanche 1er mai, c’est fête du travail et jour de muguet,  mais aussi comme il es de traditionnel celui du Grand-Prix  Marcel Houël et Prix Dalkia organisés par le Vélo Club Max-Barel.
Les quatre courses prevues au programme s’adressent aux cyclistes FSGT, UFOLEP et FFC Pass Cycliste uniquement.
Le premier départ a lieu à 13h29 le quatrième à 16h.

Le meeting d’athletisme est de retour

Ce samedi à partir de 9h au stade Laurent-Gerin, aura lieu le meeting d’athletisme Vénissieux organisé par les bénévoles de l’AFA Feyzin-Vénissieux.
Une compétition support des championnats AURa Master et qui intègre le challenge piste du Comité du Rhône-Métropole 
Le challenge « André Blanchet » récompensera la meilleure participation des clubs sur les épreuves de marche.
Les épreuves de marche auront lieu le matin, l’après-midi étant réservée aux courses et concours.
À ce jour, le meeting a enregistré 255 engagements.

Le samedi matin le meeting d’athlétisme de Vénissieux fait la part belle aux épreuves de marche – Photo : © Sports Vénissians

Près d’un électeur sur 2, ne s’est pas exprimé à Vénissieux

Comme en 2017, le  barrage républicain a encore fonctionné à Vénissieux lors du second tour de la présidentielle avec une fois encore un très fort  taux d’abstention chiffré à 41, 6%

SI l’on ajoute les bulletin blancs qui représentent  6,49 % et les bulletins nuls chiffrés à 2,38 %, c’est près d’un électeur sur 2 qui à Vénissieux à refusé finalement de prendre partie dans cette élection phare de la Ve République.
Lors des suffrages exprimés, les  électeurs vénissians ont placé en tête  Emmanuel Macron. Ce dernier recueille  68,6 % des voix en net recul par rapport à 2017 où il avait obtenu près de 75 % des suffrages.
Les 6,6 millions de chômeurs toutes catégories confondues, , les 10 millions de pauvres, un salaire médian bloqué à 1780 euros, le net recul  de tous les services publics, la casse du code du travail, la suppression de 5700 lits en plein Covid, tout ce bilan négatif a eu des effets dans les urnes concernant le président sortant.
Seul le barrage républicain fonctionne encore, tel un scénario desormais bien huilé. L’épouvantail médiatique Eric Zemmour a joué un rôle important pour fractionner l’électorat peu plus l’électorat ou comme la mésentente à gauche fort dommageable.
Avec 31,4 % des voix, Marine Le Pen enregistre une hausse de six points par rapport au précédent scrutin présidentiel.
« Les quartiers populaires, zones rurales et péri urbaines se sentent abandonnés par l’Etat, les services publics, la santé, l’hôpital public subissent des coupes financières drastiques et catastrophiques pour tous les Français. Nos concitoyens sont en colère et l’extrême droite se nourrit de ces injustices sociales sans précédent que les politiques libérales provoquent. L’élection d’Emmanuel Macron ce dimanche soir est une victoire par défaut, une victoire par dépit, une victoire à la Pyrrhus pour éviter le pire. Le président de la République devra s’en souvenir. Que faut-il en attendre ? A la lumière de son premier mandat, avec entre autres la suppression de l’ISF, la baisse des APL, nul doute que les politiques de l’argent fou et des injustices sociales vont se poursuivre. Jusqu’à quand ? Jusqu’à l’explosion sociale ? Jusqu’à une extrême droite majoritaire dans cinq ans en France ? Entendra-t-il la détresse des travailleurs, des chômeurs, des jeunes en situation de précarité, du personnel hospitalier, des enseignants, des policiers en sous-effectif, des retraités qui vivent dans des conditions indignes de notre pays ? Aura-t-il la volonté de lancer un plan d’urgence en matière de logement social ? Sera-t-il à la hauteur du défi climatique qui nous attend et qui attend nos enfants ? On peut en douter. Pour résister à ces politiques mortifères et créer un vrai bras de fer, les forces de gauche, syndicales et tous les progressistes doivent converger dans un grand mouvement social de lutte et de défense de notre modèle républicain » explique Michèle Picard maire de Vénissieux
Comme l’affirme la première édile de la commune, attention à l’explosion sociale. Surtout que dans le programme du président réélu figurent des reformes comme celle du système des retraites , mais aussi celle liée à  la sécurité sociale.  
Cette dernière émanation du Comité  National de la Resistance, à laquelle  les Français tiennent plus que fortement. Attention à ne pas franchir certaines lignes rouges tracés sous couvert de crise sanitaire résurgente ou de guerre en Ukraine… Attention aussi  aux votes bloqués à 3 h du matin à l’Assemblée Nationale. Les Français ne sont pas si dupes. Quoique !

Photo : © Actu-Vénissieux

Les résultats sportifs de cette fin de semaine

Football : 
Avec deux buts de Samri  et Antoine, l’équipe fanion de Vénissieux FC s’est imposée avec beaucoup de détermination 2 à 1 à Firminy.
Un résultat qui leur permet de réduire la distance par rapport au leader Feurs car celui-ci contre toute attente a été battu 2 à 1  à domicile par Misérieux-Trévoux.
Attention cependant car les Vénissians ont des rencontres difficiles à venir contre GOAL FC (2) et justement un déplacement à Misérieux-Trévoux puis suivra la réception de Blavozy actuellement 3e.

Photo : © Actu-Vénissieux

Athlétisme : 
Ce samedi Sophie Martin (AFA Feyzin-Vénissieux) se classe 1ère féminine sur le 112 km de le Bretagne Ultra Trail en 11h59’55.

Handball : 
Beau week-end pour le handball vénissian, puisque outre la montée en N1 de son équipe fanion, l’équipe réserve en s’imposant 25 à 24 à Ilkirtch / Graffenstaden, assure le maintien en N3. Le gardien Louis-Chevrau, les attaquants Blanchet et Ville ont été encore déterminants.

Vénissieux Handball signe avec brio, sa montée en N1

Ce samedi soir  à Chalon-sur-Saône, Vénissieux Handball en battant l’ASHCC a officialisé sa montée en Nationale 1 et tué le peu de suspense qu’il restait dans cette poule 5 de Nationale 2.
Certes les Bourguignons auront été de valeureux opposants, mais comme tout au long de la saison, le VHB était un cran au-dessus.  
À partir de la 25e minute, les joueurs coachés par Olivier Odisio ont su faire une première différence et si  Chalon a fait ensuite  dans la résistance, Grégory Thevenot est rentré en scène et les buteurs vénissians ont  trouvé la faille pour tromper Samuel Laurence plutôt efficace jusqu’à la mi-temps. 
L’écart s’est ensuite creusé en faveur du leader qui a su, une fois montré que cette saison, personne à ce jour, ne peut lui tenir tête.
Vénissieux signe sa 19e victoire consécutive. Le succès de Grenoble face à Saint-Etienne n’aura servi à rien aux Dauphinois.
Désormais le VHB peut commencer à décliner officiellement son projet pour la saison 2022/203 en N1 avec des ambitions, un nouveau sponsor, des nouveaux renforts, un retour au gymnase Jacques Anquetil, et un nouveau coach Éric Forets. La route ne sera pas pavée de fleurs. Les dirigeants le savent bien, mais revoilou le VHB comme aurait dit Michel Polnareff vers les sommets.
Dans cette joie qui est collective, il faut cependant féliciter Olivier Odisio et joueurs de l’effectif 2021/2022 d’avoir mené à son terme cette jolie aventure avec panache. Certes le championnat n’est pas terminé. Il reste aux Vénissians à assurer le parcours sans fautes, 22 victoires sur autant de rencontres jouées. Ce qui serait du jamais vu à Vénissieux, même du temps du HBV 85. Mais que la saison 2021/2022 fut belle!

La fiche technique : 
Championnat de France de handball masculin – Nationale 2 – Poule 5 – 19e journée
À Chalon-sur-Saône, Maison des Sports


ASHC de Chalon / Vénissieux Handball 28/38 (13/15)

Arbitrage : Moussa et Omar Gallouch

Pour Chalon-sur-Saône : 
Gardiens : Laurence (10a), Massenot (1a)
Ont joué : Fichot (cap- 6/6), Gauthier (6/10 dont 1 jet à 7m), Varreaux (4/7), Ducret (3/6), Massenot (3/7 dont 1 jet à 7m), Rodot (2/4), Gostomski (1/1), Panic (1/3), Charpy (1/3), , Clotaire (1/2 dont 1 jet à 7m), Charvet (0/2), Jouannet – entraîneur : Nicolai Pannetier
Avertissement : Gostomski
Exclusion temporaire : Fichot (54e)

Pour Vénissieux : 
Gardiens : Thevenot (16a), Traclet (3a)
Ont joué : Ackah (10/11), Laurent (8/11 dont 4 jets à 7m), Jebrouni (4/5), N’Diaye (4/7), Berchoux (3/4), Condat (2/2), Felix (2/2 dont 1 jet à 7m),  Chaminaud (1/1), Prioux (1/2), Alves (cap- 1/3), Le (1/3) – entraîneur : Olivier Odisio
Exclusions temporaires : Laurent (14e, 40e), Felix (52e), Chaminaud (58e)

La saison 2021/2022 se pare de la montée en Nationale 1
%d blogueurs aiment cette page :