La récap’ sportive du week-end

Natation :
Ce samedi après-midi à la piscine Auguste Delaune a eu lieu l’étape n°2 de la Coupe du Sud organisée par le CMO Vénissieux Natation. Cent onze nageuses et nageuses de l’UJS La Mulatière, Villeurbanne Natation, le CASCOL et bien-sûr du CMO-VN. Cette compétition était réservée à ceux qui n’ont pas les temps de qualification pour accéder au niveau départemental ; 
Les 64 Vénissians se sont illustrés avec les victoires de :
Emma Sarda (2004) sur 50 m papillon, 100 m 4 nages,
Nour Boukhadhaba (2014) sur 25 m dos, 25 m nage libre,
Lyna Baba Abdi (2008) sur 200 m dos
Lucie Fournier (2008) sur 50m brasse,
Imrane Coniglio (2012) sur 25 m nage en libre,
Safwan Belhocine (2006) sur 50 m papillon, 200 m nage libre,
Florian Delpit  (2005) sur 50 m dos,
Florian Digne ( 2007) sur 200 m dos, 50 m brasse,
Quentin Haab (2003) sur 100 m 4 nages.
Prochain rendez-vous le 4 février toujours à la piscine Auguste Delaune pour la « Rencontre école de sport »


Escrime : 
Lors du tournoi par équipe « Duel en Duo » organisé par le club de Bron le samedi 14 janvier, Vénissieux Escrime s’est illustrée. Dans la catégorie senior, l’équipe formée par Andréa Emerit et Nicolas Flament remporte la troisième place du tournoi (sur 31 équipes). La jeune génération des moins de 13 ans avec le tandem Loïc Detot et Arthur Odent accède à la 1ere marche du podium face aux 22 équipes présentes.
Étaient également présentes, deux équipes de jeunes épéistes de moins de 20 ans, qui ont combattu avec mérite contre les séniors.
Les compétiteurs se sont trouvés face à des équipes d’un excellent niveau et les résultats obtenus confortent le niveau qu’ils ont acquis aux termes de longues heures d’entraînement et de préparation.


Gymnastique : 
Les gymnastes du CMOV Gymnastique étaient présents cette fin de semaine à   Villefranche sur Saône pour les championnats départementaux FFG.
Chez les féminines, les résultats ne sont pas révélateurs de la bonne performance de des deux équipes en performance 7-9 ans. Elles terminent 5e et 6e  d’une compétition très relevée. 
Chez les garçons, l’équipe régionale 7-9 ans finit 4e  Mylo et Timéo sont 3e en individuel. En nationale B 12 ans et plus, l’equipe tse classe 5e derrière d’excellentes équipes du CASCOL et de GLM. En route pour les inter-départementaux dans 1 mois.

Football :
Ce dimanche après-midi au stade Laurent-Gerin, Vénissieux FC en battant 1 à 0  Cendre FA , formation proche de Cournon (63) s’est qualifié pour les 16e  de finale de la Coupe LAURAFOOT séniors.

Athlétisme :
18 athlètes de l’AFA Feyzin ont participé ce samedi à la Halle Diagana de Lyon-Duchère aux championnats Vallée du Rhône.
Les meilleures performances sont pour Charleza Mvondo 7″79 sur 60m (nationale 3)  et William Bert 22″00 sur 200m (nationale 4)
Les 6 titres ont été obtenus par Charleza Mvondo  7″79 sur 60m espoir F, Danick Degoul 22″78 sur 200m junior M, Nel Martinez 49″89 sur 400m junior M (record de club TCM), Yoan Ndengue Ndongo 6m66 à la longueur junior M, Marc Ozier 7″41 sur 60m et 23″30 sur 200m master M
Les médaillés d’argent sont Chloé Geniez 59″27 sur 400m senior F, William Bert 22″00 sur 200m senior M, Danick Degoul 6m63 à la longueur junior M, Christophe Lanneau 57″44 sur 400m master.
Danick Degoul 7″26 sur 60m junior M obtient une médaille de bronze

Nel Martinez – Photo : © AFA Feyzin-Vénissieux

Handball :
Ce samedi les réservistes du VHB ont obtenu le match nul 25 partout à Soultz en ayant eu le ballon de match à Une minute de la fin du match. Diam Ly avec 5 buts s’est montré décisif. Les Vénissians sont 4e au classement.

Le nouveau site internet de la ville

La ville de Vénissieux a complètement repensé son site internet.
Conçu par les Lyonnais d’Influactive et hébergé par la société O2SWITCH située à Clermont-Ferrand, ce nouveau site a été repensé après consultation d’un panel d’habitants. Ceci dans le but que le site réponde au mieux à leurs besoins et leurs  pratiques du numérique.
Une nouvelle charte graphique a également été pensée pour plus de modernité.
Pour l’avoir consulté ce matin, franchement c’est une belle réussite. Il très intuitif et très actuel parole d’ex graphiste numérique.
Aux internautes et utilisateurs de donner désormais leur point de vue.
https://venissieux.fr

Goal FC était un cran au-dessus pour le futsal vénissian

Qualifié pour les 32e de finale de la Coupe de France après avoir éliminé au tour précédent Condrieu second de Région 1 AURa, Vénissieux FC recevait ce dimanche après-midi Grand Ouest Association Lyonnaise FC (Goal FC).  Une formation qui évolue en Ligue 2 où elle occupe la seconde place.

Le staff vénissian et les joueurs locaux espéraient créer la surprise de ce tour.  Le suspense n’aura duré que 9 minutes. Goal FC a outrageusement dominé le debut de rencontre. Mais les locaux ont ouvert le score sur une rapide contrattaque menée par Raffin (7e) qui après une, deux avec Hyseni a trompé la vigilance du gardien adverse.
Goal FC n’est pas dauphin de L2 pour rien. Gazengel (9e) a égalisé puis Niakate (11e), Ramirez (14e), Bouras (15e) et Belkaibech au buzzer de la première mi-temps ont corsé l’addition. 

Les locaux vont bien débuter la seconde période et Raffin (28e) sur une jolie combinaison va réduire la marque. Mais Goal FC va encore tromper le gardien local par Betterki (30e), El Berhimi (31e), Bouras (33e), Ahmed Kadi (35e). Le vénissian Hyseni (38e) réduira l’addition avant que dans les dernières secondes Gazengel ne fixe le score final.

La fiche technique : 
Coupe de France de futsal masculin – 32e de finale
À Vénissieux, gymnase Jacques Anquetil

Goal FC (L2) bat Vénissieux FC (R1) 10 à 3 (5 à 1)

Arbitrage : Samuel Le Tennier et Sami Oulhaci

Buts:
Raffin-Pelloz (7e, 28e), Hyseni (38e) pour Vénissieux; Gazengel (9e, 39e), Niakate (11e), Ramirez (14e), Bouras (15e, 33e), Belkaibech (19e), Betterki (30e), El Berhimi (31e), Ahmed Kadi (35e) pour Goal FC

Pour Vénissieux : Benkafouf, Benchabane, Kasri, Hyseni, Meznad (cap) puis Belbecur, Garroudi, , Zebiri, Raffin Pelloz, Ben Dhiab – entraîneur : Corentin Goujon

Pour Goal FC:  Duperret, Dos Santos,  Martins, Bouras (cap), Betterki, Ramirez puis SenaouiEl Behrimi, Gazengel, Ahmed Kadi, Belkaibech, Niakate – entraîneur : Ahmed Haouli

Le diaporama :

Le chant du cygne

L’affiche était excitante entre des Vénissians seconds de la poule et des Ancileviens 3e.
Mais c’était ignoré la situation et les ennuis financiers auxquels les joueurs locaux sont confrontés et surtout victimes. 
Drôle d’ambiance d’ailleurs pour une rencontre au sommet où par par moments on a ressenti un malaise empreint de respect et d’empathie pour un collectif talentueux qui nous aura tant fait vibrer depuis le début de saison.
Mais malgré toutes leurs volontés, ce gros grain de sable a inhibé cette belle mécanique. Si les joueurs locaux ont fait leur job, après dix minutes, le CSAV avait pris les devants. L’écart a ensuite oscillé pendant toute la rencontre entre 3 à 6 buts d’avance pour les visiteurs. Mais cette équipe vénissiane a de la fierté à revendre. N’était-elle pas taillée pour jouer la montée. Elle l’a prouvé encore ce soir pendant les dix dernières minutes avec un pressing tout terrain. Les locaux qui ont raté cinq occasions plus que nettes vont finir échouer à un but des Ancileviens tétanisés puis presque médusés par tant de bravoure.
Bravo Messieurs, vous nous avez tant fait rêver. L’aventure si réconfortante commencée il y a quelques saisons avec cette montée si brillante s’achève un peu n’importe comment et cela n’est pas de votre faute. Puissiez-vous rebondir ailleurs ou trouver une porte de sortie à une situation qui laisse sur le carreau ce collectif professionnel, nous n’oublions pas leurs familles. Puisse le handball local ne pas mettre 30 ans avant de nouveau briller et remplir un équipement structurant digne de la 3e ville de la Métropole.

La fiche technique : 
Championnat de France de handball masculin – National 1 élite – 14e journée 
À Vénissieux, gymnase Jacques Anquetil

CSAV Annecy bat Vénissieux Handball 35/34 (17/13)

Arbitrage : Max et Jules Chiffoleau

Pour Vénissieux : 
Gardiens : Zahaf (11a), Thevenot 
Ont joué : Dury (9/13), Ackah (6/7), Grosjean (4/7), Bressy (4/9 dont 2 jets à 7m), Jebrouni (3/3 dont 1 jet franc), Diaz (3/5), Roche (2/3), Berchoux (1/1), Chaminaud (1/2), N’Diaye (cap- 1/4), Joli (0/2) – entraîneur : Éric Forets  
Avertissement : Jebrouni
Exclusions temporaires : Chaminaud (19e), Roche (34e, 41e), N’Diaye 50e)

Pour Annecy-le-Vieux : 
Gardien : Omnes (13a)
Ont joué : Mayayo (cap- 7/9), Gaillard (6/8), Georgen (6/10), Portet (5/7), Cuvelier (5/9), Guicciardi (3/3 dont 1 jet franc), Rathery (2/3), Bouvier (1/1) – entraîneur Guillaume Dupin 
Exclusions temporaires : Mayayo (3e, 43e), Bouvier (57e), Cuvelier (58e)

La réaction d’Éric Forets entraîneur de Vénissieux :
« Nous avons mal abordé ce match. Nous avons été très naïfs défensivement car on ne s’est pas mis dans le combat. Les joueurs ont essayé par moments d’oublier le contexte. Le mal est profond. C’était difficile de produire du beau jeu aujourd’hui. C’est sur leur amour-propre dans les dix dernières minutes qui ont permis ce résultat serré. C’est bien pour eux car ils ne méritent pas ce qui leur arrive. Cette fin de rencontre est à l’image de leurs compétences et du jeu qu’ils ont réellement. » 

La colère des marcheurs

Nous reprenons dans cet article, la démarche des marcheuses et marcheurs français qui ont vu leurs épreuves retirées des championnats de France élite qui auront lieu en février.
Sur son compte Instagram, le Vénissian Kévin Campion multiple champion de France formé à l’AFA Feyzin-Vénissieux écrit :
« À 18 mois des Jeux Olympiques de Paris, la Fédération Française d’Athlétisme retire les épreuves de marche des Championnats de France élite du 18 février prochain. Ceci a été fait sans concertation avec les athlètes ni prise en compte de l’avis des spécialistes du terrain pourtant opposés. La série élite ajoutée aux Championnats de France nationaux ne parvient pas à dissoudre la sensation de tous : la marche subit une exclusion de notre grande et belle famille. Cette décision entraîne un sentiment de discrimination envers une discipline de l’athlétisme et ses athlètes. Pourtant l’après Diniz, c’est un vivier de marcheurs élites qui monte en puissance :
– 6 qualifié.es en grands Championnats séniors,
– 1 titre aux JO de la Jeunesse,
– 1 demi-finaliste mondial & 2 finalistes européens,
– 10 records de France battus !
LA MARCHE N’A JAMAIS ÉTÉ AUSSI PRÉSENTE MÉDIATIQUEMENT, AVEC UNE DENSITE JAMAIS VUE EN GRANDS CHAMPIONNATS.
# Paris 2024 affiche une volonté forte d’inclusion, de parité et d’égalité. Cette exclusion va à CONTRE SENS de l’Histoire et des valeurs du sport et de l’Olympisme.
Les athlètes attendent des explications et demandent une RÉINTÉGRATION de leur discipline aux Championnats de France ELITE en salle

Bien évidemment Actu-Vénissieux soutient la démarche marcheuses et marcheurs français.

%d blogueurs aiment cette page :