Élite Val d’Oise pour finir la phase aller de N1 élite

Ce samedi à 20 h au gymnase Jacques Anquetil, la SAS Vénissieux Handball reçoit Élite Val d’Oise, pour le dernier match de la phase aller de la poule de N1 élite.

L’ÉVO est constitué de l’entente de deux clubs qui ont compté dans le handball national : Saint-Gratien/Sannois, club formateur de Thierry Perreux, champion de France avec le HB Vénissieux 85 en 1992. 

Avant cette rencontre, les Val d’Oisiens entraînés par Christian Latulippe sont 5e avec 6 victoires et 6 défaites. Leur exploit le plus marquant est le carton +10 obtenu face à Saintes qui a tenu en échec Vénissieux samedi dernier. L’ÉVO pendant ce temps a battu Hazebrouck.

L’effectif des visiteurs s’est renforcé à l’intersaison. Parmi les recrues on retrouve, l’ailier droit Robin Beaugars ( Ivry) meilleure gâchette du club cette saison; le gardien Youssef El Mouaddar ( Tremblay); l’arrière droit Tino Franic ( Besançon) et l’arrière gauche Ibrahima Sall (Poitiers) 44 ans de retour dans un club dont il est une des figures marquantes.

Dans un championnat où les sensations sont légions, les Vénissians devront se méfier des visiteurs qui comptent deux succès à l’extérieur  contre Mulhouse et le PSG. Rejoints au buzzer, à Saintes, les «  Appolonia boys » cherchent à conserver leur seconde place au classement synonyme  d’accession en Pro-Ligue, l’objectif affiché en début de saison par le club et son entraîneur Éric Forets. A la veille de la finale de la Coupe du Monde de football, le gymnase devrait faire le plein, un atout qui s’est avéré efficace lors des dernières prestations à domicile du VHB.

Photo : © Élite Val d’Oise

%d blogueurs aiment cette page :