Ces endroits où il fait bon vivre

Pendant cette période plutôt glaciale, pourquoi pas aller se mettre à l’abri au cinéma Gérard Philippe. La salle situé en plein cœur des Minguettes propose un programmation éclectique à partir de ce mercredi. A l’affiche, Avatar, la voie de l’eau, le Blockbuster  de James Cameron, mais aussi le 15 décembre à 14h30 le film culte de Kinoyo Tanaka datant de 1961 : La nuit des femmes. Une belle critique sans fard de la société japonaise des années 50.

Autre endroit où il fait bon vivre, la médiathèque Lucie Aubrac, où outre emprunter un livre, un CD ou une vidéo, vous pourrez assister à diverses expositions comme  » Résister à la propagande de guerre » un thème oh combien d’actualité ou celle visible jusqu’au 16 décembre sur la laïcité vue par les élèves des écoles publiques de Vénissieux et enfin rencontrer et débattre le 16 septembre à 17h30, avec un auteur local : Guy Crequie.

Enfin à partir du samedi, le Centre d’art Madeleine-Lambert propose sa nouvelle exposition : « Sur le motif ».
Prenant au pied de la lettre cette expression qui désigne au départ le fait de peindre « d’après nature, en plein air », ce titre est ici programmatique : le motif y tient le rôle principal, qu’il soit coloré, géométrique, décoratif, plat ou en volume. Les artistes invités : Usama Alshaibi, Christian Babou, Amélie Berrodier, Nicolas Daubanes, Safia Hiros, Alessandro Piangiamore, Juliette Rey, Camila Salame et Keen Souhlal ont en commun de présenter des œuvres rapprochées par la question du motif, de l’ornement, de la répétition et de la géométrie.

%d blogueurs aiment cette page :