Vénissieux Handball y met la manière

Le challenge de cette 9e journée de N1 élite pour les Vénissians était de rester dans le top 3 .  La mission a été bien accomplie. Le VHB s’est imposé 33 à 27.

Il est vrai que lors de la journée précédente si les 3 points avaient été du voyage retour de Martigues, la manière était plutôt absente. Elle ne le fut pas ce samedi soir. Les spectateurs s’attendaient à un match équilibré.  Il ne le fut pas non plus. 
Les rouges et blancs ont produit une première mi-temps parfaite. En attaque comme en défense, on a vu un beau collectif. La classe biberon du PSG aux physiques impressionnants sont tombés sur une charnière NDiaye, Boschi difficile à passer. Comme Kalim Zahaf était brillant dans les bois, le VHB va se détacher et même creuser l’écart (14 à 7 – 19e). Thierry Perreux pour son retour dans un gymnase où il a vécu de bons moments ne s’attendait sans doute pas à une telle réception.  Il est vrai que les Parisiens avaient un effectif amoindri par les blessures de Palenka ou Bzdynga., mais enfin les locaux n’en avaient cure et NDiaye, Dury, Jebrouni et Bressy ponctuaient. Le VHB aura bien son temps faible mais le PSG ne revient qu’à 3 buts. 
Un écart qui va être la base du début de seconde mi-temps avant qu’à nouveau, les locaux ne creusent un écart conséquent. Lors de cette période, Grosjean en manque de réussite en première mi-temps va être efficace. Louis Roche et Florent Joli vont bien s’illustrer par des beaux buts et l’écart atteint le 9 buts (31 à 22 – 53e). Kalim Zahaf le jeune international U21 tient à briller devant ses copains de l’équipe de France et enchaîne parade sur parade.  Heureusement pour les Parisiens que Vénissieux voulant faire plaisir à son public va leur donner les ballons de rendre la pilule moins difficile à avaler. Pour Vénissieux, cette victoire lui permet de rester ans le wagon de tête de la N1 élite.  Cependant pour le PSG, enchaîne sa 5e défaite consécutive.

La réaction d’Éric Forets entraîneur de Vénissieux Handball :
« Ce n’est pas une rencontre référence. Tout le monde a pu éprouver un peu de plaisir et de confiance sur ce que nous sommes capables de faire.  Par contre nous savons quand même mieux défendre que ce soir notamment en seconde mi-temps. Nous avons eu du mal à maintenir un peu d’exigence toute au longues 60 minutes mais les joueurs ont produit un jeu qui reste de qualité »

La fiche technique :
Championnat de France de handball seniors masculins – National 1 élite – 9e journée
À Vénissieux, gymnase Jacques Anquetil

Vénissieux Handball bat PSG (2) 33 à 27 (15/11) 

Arbitrage : Amandine Grosjean et Éléa Pothier

Pour Vénissieux :
Gardiens : Thevenot (1a) Zahaf (11a)Ont joué :  Bressy (6/8 dont 1 jet franc), Dury (6/9), Jebrouni (5/10 dont 1 jet franc) Diaz Grosjean (4/5),  N’Diaye (cap 4/5), Joli (3/5), Diaz (2/3), Gaspari (1/2), ), Roche (2/2), Ackah (0/2), Boschi, Chaminaud – entraîneur : Eric Forets
Exclusions temporaires : NDiaye (21e), Boschi (28e), Roche (44e)

Pour le PSG (2) :
Gardiens : Villain (3a), Soullier (7a)
Ont joué :  Mendy (7/13 dont 1 jet franc), Lorendon (cap -5/7), Formesse (4/5 dont 1 jet franc), Bialkowski (3/4), Louis Perreux (3/5), Gascon (2/4), , Hadj Aldelkader (1/1), Karamoko (1/1), Pozzi (1/3), Milovanovic, Plantin – entraîneur : Thierry Perreux
Exclusions temporaires :  Lorendon (10e),  Karamoko (26e, 54e), Milovanovic (41e), Gascon (45e)

Ce samedi soir la réserve de Vénissieux Handball leader de la poule 6 se déplaçait à Pont-à-Mousson. La petite troupe coaché par Jean-Luc Verdoux s’est inclinée 31 à 30 à l’ultime seconde de jeu.

%d blogueurs aiment cette page :