La démonstration de Vénissieux Handball

Vénissieux Handball a envoyé ce samedi soir un message fort aux autres équipes de la poule en cartonnant le centre de formation de Dijon. Une équipe visiteuse joueuse mais qui n’aura fait illusion que 8 minutes.
La suite c’est un 7 à 0 de la part des locaux avec Jebrouni impressionnant et Bressy en mortel contraquant.
Le plus belle illustration de cette domination est la 14e réalisation du VHB, Au départ, Felix décale Laurent qui trouve sur l’aile gauche Bressy dont la passe se termine en kung-fu de Prioux (22e). Un but à montrer dans toutes les écoles de handball.
La suite sera du meme tonneau même si certaines rotations restent encore à peaufiner.
Laminés par l’envie de bien faire des locaux, les Dijonnais lâchent le match trop tôt. A + 18 pour le VHB, Olivier Odisio fait tourner et Gaspari soigne son quota de buts.
Au déjà de cette victoire collective, presque un match référence, ce soir , on aura appris au moins une chose, le VHB clame haut et fort ses ambitions de montée.

La fiche technique :
Championnat de France de handball – Seniors masculins – Nationale 2 – Poule 5 – 2e journée
A Vénissieux, gymnase Tola-Vologe
Vénissieux Handball bat Dijon Métropole Handball 40 à 23 (18/10)
Arbitrage : Franck Houry et Jean-Daniel Vuagnoux
Pour Vénissieux :
gardiens : Thevenot (13a), Moali (7a)
ont joué : : Gaspari (10/12), Bressy (9/10 dont 4 jets à 7m), Berchoux (5/5), Alves (cap-5/6), Jebrouni (4/6), Prioux (4/5 dont 1 jet à 7m), Chaminaud (2/3), Ackak (1/2), Felix, Condat, Ndiaye, Laurent – entraîneur : Olivier Odisio

Carton jaune : Ndiaye
Pour Dijon :
gardiens : Rolin (2a), Roc (2a)
ont joué : Minana (7/14 dont 2 jets à 7m), Luinaud (4/6), Hublart (3/5), Blanchet (cap
3/7 dont 1 jet à 7m), Carbillet (2/2),Varlet (2/4), Bonnet (1/3), Roche (1/5) Mbenga (0/1), Ollier (0/1) – entraîneur : Viencent Liot
Carton jaune : Minana
Exclusions temporaires : Bonnet (16e), MBenga (46e)

La réaction d’Olivier Odisio entraîneur de Vénissieux Handball :
Il ne faut pas banaliser une victoire facile, ne serait-ce que pour ce qu’a montré l’adversaire et notamment parce que nous travaillons ensemble beaucoup de solutions. La saison est encore longue. Il faut que je mette les joueurs dans les conditions pour qu’ils ne soient jamais surpris. Je les responsabilise au maximum. Le premier match, nous avons eu, vingt minutes de temps faible ; ce soir il n’y a en a eu que quatre. Je suis content de l’investissement. C’est avant tout une victoire collective.

La vidéo :

Les photos :

Le prochain match aura lieu à Saint-Etienne le 25 septembre. Une équipe stéphanoise qui compte également deux victoires.

%d blogueurs aiment cette page :